Le Collège vu par… Milca-Grâce

Milca-Grâce est étudiante en Techniques de comptabilité et de gestion. Le Collège de Rosemont l’a invitée à témoigner de son expérience collégiale.

 

Cheminement scolaire

Quels étaient tes intérêts professionnels avant de t’inscrire au cégep?

Mon intérêt professionnel était de devenir entrepreneuse. Donc, j’ai décidé d’aller en comptabilité parce que par les informations que j’ai découvertes, j’ai su que la comptabilité est importante pour être entrepreneuse.

Pourquoi as-tu choisi de venir étudier au Collège de Rosemont?

J’ai choisi le Collège de Rosemont parce que c’est un cégep très calme. Moi, j’aime la tranquillité, le calme et la paix. J’ai la possibilité d’étudier où je veux.

Le programme Techniques de comptabilité et de gestion

Pourquoi avoir choisi ton programme?

Parce que je veux devenir entrepreneuse et je sais que pour devenir entrepreneuse, parfois, c’est mieux de ne pas faire trop longtemps des études. C’est mieux que tu fasses un petit programme pour commencer le plus tôt possible les affaires.

J’ai découvert le programme Comptabilité et gestion en regardant une revue qui était dans un autre cégep. Je regardais les programmes parce que je voulais changer de programme et j’ai vu Comptabilité et gestion. Et, de plus, j’avais quelques amis qui étaient déjà dans le programme.

Qu’aimes-tu le plus de ton programme?

Ce que j’aime le plus dans mon programme, c’est le fait que c’est très spécifique et très concret. Ça me permet de savoir ce qu’il se passe dans le monde du marché du travail et ce que j’aime, c’est surtout le côté de la gestion. Il y a plusieurs domaines qu’on voit, comme « Analyse de processus marketing » et ça me permet de savoir ce que je veux comme programme à l’université. Parce que, oui, finalement, j’ai décidé d’aller à l’université.

Comment décrirais-tu l’ambiance dans ton programme?

Pour les techniques administratives en général, je peux dire que du côté de la gestion de commerces, j’aime beaucoup leur ambiance, parce qu’ils te parlent beaucoup, ils aiment ça parler avec les autres. Dans ma technique, les gens sont un peu plus gênés, mais quand tu vas vers eux, ils sont très ouverts et c’est ça qu’il y a comme ambiance.

Comment décrirais-tu les activités d’apprentissage?

On fait beaucoup de travaux d’équipe. Ça peut être des examens, ça peut être aussi pour un oral. On fait aussi beaucoup de travaux pratiques. Dans le jargon de la comptabilité, je peux dire qu’on fait des chiffriers, de l’état de résultats, donc on va faire beaucoup de travaux pratiques sur Excel. Et, aussi, il y a des cours où c’est plus de l’information qu’on va assimiler pour les examens.

Comment décrirais-tu les enseignant(e)s?

Mes enseignants, en général, ils sont bien organisés et le côté que j’aime le plus en eux, c’est le côté humain, donc ils veulent notre bien-être, ils veulent qu’on puisse bien réussir nos cours.

Quel(le)s enseignant(e)s ont marqué ton passage à Rosemont?

Il y a trois professeurs qui m’ont marquée. La première, c’est Annie. Annie, c’est une prof très organisée et j’aime aussi son côté humain. Si, par exemple, tu as envie de lui parler d’un problème personnel ou de quelque chose qui te dérange, elle est très ouverte à te parler et à te donner des conseils comme une maman.

La deuxième prof, c’est Jessica. Je l’aime beaucoup parce qu’elle essaie d’avoir l’actualité des élèves, de savoir comment ils se sentent. « Est-ce que cette semaine, vous avez des examens ou quelque chose comme ça? »

La troisième, c’est Marie Léveillée. C’est une prof très passionnée par ce qu’elle fait, ça parait, et elle nous transmet sa passion. Ses cours sont colorés. C’est très créatif et j’aime beaucoup ça, puis elle est très organisée, très souriante. Elle a une bonne prestance.

As-tu l’impression que tu es bien préparé pour aller en stage, ou aller travailler dans le domaine?

Oui, je trouve que je suis bien préparé parce que dans mon emploi actuel, j’ai demandé de changer de département pour aller plus spécifiquement dans mon domaine d’études. Dans ma formation, ce que le formateur me disait, c’est ce que j’avais appris dans mes cours.

Qu’est-ce que tu fais dans le Club d’entrepreneur et en quoi cette implication est bénéfique pour toi ?

Dans le Club d’entrepreneurs, on fait divers projets. On lance des projets [selon ce ] que l’on a envie de faire et moi, je donne des idées par rapport aux projets qui me tiennent à coeur.

On est tous des débutants entrepreneurs. On apprend à être des entrepreneurs et chacun de nous, on fait des recherches sur l’entrepreneuriat. Alors, moi, je donne mon grain de sel que nous soyons organisés et que nos réunions soient productives. Donc, je donne mon savoir.

Ça me permet aussi d’apprendre davantage sur moi. Ceux qui sont dans le Club disent que je suis une personne très éloquente et je ne le savais pas. Alors, ça me permet de me connaitre plus. Ça m’apporte aussi beaucoup d’opportunités parce qu’avec le Club d’entrepreneurs, on a l’information sur ce qu’il se passe. On fait du réseautage et tout ça. On a fait du réseautage en 2021 et, dans ce réseautage, j’ai rencontré d’autres membres provenant d’autres Clubs d’entrepreneurs, d’autres écoles. Et, j’ai rencontré une femme qui dirige un Club d’entrepreneurs et elle a vu cette éloquence en moi et elle m’a proposé de faire une formation pour influencer. Donc, ça me permet d’avoir des opportunités.

Si tu pouvais donner un seul conseil à une personne qui commence des études collégiales, que lui dirais-tu?

Ce que je conseille à quelqu’un qui entre au Collège, c’est de savoir son « Pourquoi », ce qu’il ou ce qu’elle veut dans la vie. Comme ça, quand tu vas voir que c’est difficile, que ce soit dans tes études ou dans tes relations, tu vas revenir à la base.

Le Collège

Que retiens-tu de ton passage au cégep?

Ce que je retiens de mon passage, c’est qu’il est important de savoir ce que l’on veut dans la vie. Le « Pourquoi » on est là parce que, parfois, ça peut être difficile dans la vie personnelle et aussi dans la vie scolaire. Tu peux voir que tu n’as pas de bonnes notes, que tu ne comprends pas et tout, mais quand tu te souviens du « Pourquoi » tu es là, ça te permet de continuer malgré les circonstances.

Après le Collège

Où te vois-tu dans cinq ans?

Dans cinq ans, je suis en train de finir mes études universitaires et j’aurai déjà écrit mon premier livre, mes deux livres, en fait. Un recueil de poèmes et ma biographie.

Programme en lien avec l’article

410.B0

Techniques de comptabilité et de gestion

VOIR LE PROGRAMME Voir le programme
Portes Ouvertes Portes ouvertes Élève d’un jour Élève d’un jour

Vous aimerez aussi

S'abonner à notre infolettre

S'abonner à notre infolettre

S'abonner à notre infolettre

Inscris-toi à notre infolettre

Nous joindre

Formation continue
Vous préférez communiquer avec nous par téléphone?
Composez le 514 376-1620, poste 7388.

Inscris-toi à notre atelier

En entrant ton courriel, tu acceptes les conditions de notre nétiquette et de notre politique de vie privée et de confidentialité.

Centre d'aide en français - Tuteurs et tutrices

Deviens un tuteur ou une tutrice!​

Tu as de la facilité en français écrit? Le CAF a besoin de toi! 

Si ta candidature est retenue, tu recevras une formation dans le cadre du cours Relation d’aide en français écrit (en remplacement de l’un des cours de la séquence en français). Tu pourras ainsi venir en aide à un élève en français écrit avec qui tu seras jumelé tout au long de la session.

Ton travail au CAF pourra être rémunéré durant les sessions subséquentes.

Soumets ta candidature maintenant via le formulaire. 

Nous te ferons parvenir l’information détaillée et les liens vers le test qui nous permettra d’évaluer ta maitrise du français.

On a bien hâte de travailler avec toi!

CONTACTE-NOUS

Heures d'ouverture

Lundi au vendredi: 8 h à 16 h 30

Local E-319